Modèle de lettres > Transport & Véhicules > Lettre de réclamation pour malfaçon d’un garage

Lettre de réclamation pour malfaçon d’un garage

Votre voiture est pour vous d’une grande importance, car elle assure le bon déroulement de votre programme au quotidien. Une fois que votre moyen de locomotion tombe en panne, tout votre programme est chamboulé. Il arrive pourtant qu’après la réparation dans un garage, vous ne soyez pas satisfait. Pour éviter de payer plus cher en changeant de garagiste, et de devoir subir toutes les conséquences différentes, voici pour vous un modèle de lettre de réclamation, pour malfaçon de réparation de voiture.

Certes, si vous êtes contraint d’écrire une lettre de réclamation, c’est que vous êtes mécontent d’une prestation définie. Pour le cas d’une déception par rapport à votre garagiste, la tension est encore pire vue que vous étiez censé retrouver votre véhicule en bon état et que vous aviez déjà payé les frais de réparation. Toutefois, sachez que l’objectif est d’établir un compromis approuvé par les deux parties.

Nom, prénom
Adresse
CP - Ville
Destinataire
Adresse
CP - Ville
A [lieu], lundi 19 février 2018
Objet: Réclamation pour une malfaçon lors de la réparation

Madame, Monsieur,

Le (date exacte) à (heure approximative), je vous ai confié mon véhicule immatriculé (numéro exacte) pour effectuer une réparation au niveau de (pièce ou emplacement à réparer). Je vous ai déjà payé cette intervention, comme le prouve la photocopie du chèque en pièce jointe.

Pourtant, le problème n’a pas été résolu, car mon véhicule présente les mêmes failles (ou la même panne). Force est de constater que votre prestation n’a pas été concluante. De ce fait, j’ai consulté un professionnel qui a immédiatement constaté que la réparation était défectueuse.

En guise de rappel, en application des dispositions de l’article 1147 du Code civil, vous devriez impérativement me garantir le résultat de vos prestations.

En conséquence, je vous mets en demeure de remettre gratuitement en état mon véhicule sous huit jours. Faute de quoi, je serai contraint de faire appel au tribunal compétent.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.
signature


Termes associés à cette lettre:
Autres lettres de la catégorie :