Les cryptomonnaies : une descente sans fin??

Après des années de succès où la cryptomonnaie a presque atteint des records historiques, elle connaît à l’heure actuelle une descente aux enfers.  


Les cryptomonnaies : une descente sans fin??


Depuis le 9 mai 2022, le bitcoin est tombé en dessous des 30?000 dollars le vendredi 13 mai. La première fut annoncée le 1er juillet 2021, marquant un tournant qui a mis fin à l’insouciance. Quelle pourrait en être la cause??

Chute de la cryptomonnaie : un nouveau krach ou un remake du précédant

Le site CoinMarketCap a révélé des données glaçantes d’après un calcul qu’il a été effectué en date du 12 mai. Environ 200 milliards de dollars sont perdus en seulement 24h. On enregistre actuellement des pertes à répétition et qui semblent n’aboutir à aucune fin. Le bitcoin a chuté de 10% pour atteindre un niveau particulièrement bas, jamais rencontré depuis le mois de décembre 2020. L’Ethereum pour sa part a perdu jusqu’à 16%. La chute complexe de la cryptographie a engendré l’effondrement du TerraUSD qui faisait partie des plus stables.


Ce mouvement qui représente la perte de valeur de la cryptomonnaie nous fait replonger dans les moments les plus obscures de l’histoire du bitcoin. Mais à l’heure actuelle, cette situation est davantage plus pénible pour l’économie. Contrairement aux krachs précédents, celui qui se présente actuellement reste inédit dans sa nature. Les autres étaient principalement causés par des attaques de plateformes ou des causes de ce genre. La baisse du bitcoin en avril 2022 qui aboutit jusqu’à 17% semble annoncer la fin d’une époque.


On peut effectivement rappeler des descentes historiques notamment vécues en 2018 avec une baisse de 83% suivie de différentes phases de volatilité.


A lire aussi : Lettre de demande d'ouverture d'un compte courant

Des circonstances successives entraînant d’importantes vagues de secousses

Il y a eu en quelque sorte un effet domino à la suite de nombreuses circonstances qui se sont succédé. Puis vient également le combat mené contre l’inflation. Déjà depuis 2016, la cryptomonnaie a connu une baisse s’il était de 16?000 euros à cette époque pour aboutir à 3?000 euros en 2019. Ceci étant, cet effondrement n’a fait que progresser rapidement faute des conjonctures mondiales. Elles sont venues accélérer la brutalité de cet écroulement. Divers évènements peuvent être cités.

  • Les confinements successifs liés au Covid-19

La plupart des gouvernements du monde entier ont appliqué des politiques de confinement afin d’éviter la propagation de l’épidémie du Covid-19, ce qui n’a pas été sans impact pour les monnaies virtuelles. Les impacts de cette crise sanitaire n’ont pas été moindres pour l’économie mondiale. De même pour l’univers du crypto-mining. Rappelons que la Chine et la Corée du Sud détiennent plus de 70% de cette puissance minière de bitcoins. Si des machines destinées au minage de cryptomonnaie ont été mises en place, les cours en baisse n’ont fait que nuire à leurs performances. Les quarantaines successives ont réduit les mouvements vers les fermes minières.

  • La reconnexion des cryptomonnaies aux places financières par le Wall Street

Le resserrement des banques centrales a tout désorganisé si la monnaie était jusqu’alors présentée comme un moyen de se prémunir de l’inflation. L’adoption des monnaies virtuelles par les investisseurs traditionnels du NYSE a davantage renforcé les vacillations. Le marché de la cryptomonnaie a pour ainsi dire n’avait jamais eu à faire face à autant de collisions entraînées par des crises économiques et géopolitiques d’un niveau mondial.


A lire aussi : Lettre pour remercier votre banquier


Bitcoin, un actif loin d’être à l’abri des crises

La cryptomonnaie connaît des faces de plus en plus sombres après avoir connu des records jamais battus. Bien que la prudence ait été toujours de mise étant donné les montagnes russes auxquelles l’univers de la monnaie virtuelle est souvent exposé, la situation semble plus rude cette fois-ci. Elle est également plus longue. Depuis le mois de novembre 2022, la capitalisation mondiale des cryptomonnaies s’est effectivement vue divisée en deux.  

Cet article vous à plus ? Partagez-le !
Ok