Déclaration d’impôt 2022 : ce qu’il faut vérifier

En fonction du département dans lequel vous vous trouvez, la déclaration d’impôt doit s’effectuer entre le 24 au 8 juin pour cette année 2022.

Déclaration d’impôt 2022 : ce qu’il faut vérifier


Pour bien la remplir, il existe de nombreuses informations que vous devez tenir en compte. À la moindre inattention, il se peut que vous payiez plus qu’il ne faut.

Délai de la déclaration d’impôt en ligne ou sur papier : le premier détail à vérifier

Avant de passer à d’autres détails, retenons notamment notre attention sur les délais que vous avez pour déclarer vos impôts. Comme nous l’avons déjà stipulé plus haut, tout dépend de chaque département.

Déclaration d’impôt en ligne

Voici les détails pour les contribuables qui souhaitent payer en ligne et qui se trouve dans le :

  • Départements 1 à 19 : le 24 mai,

  • Départements 20 à 54 : le 31 mai,

  • Départements 55 à 976 : le 8 juin.

Déclaration d’impôt sur papier

Les mêmes délais s’appliquent à tous les contribuables souhaitant faire leur déclaration sur papier. Toutefois, ils bénéficient d’un délai supplémentaire. Si la date a été fixée pour le 19 mai, elle a été repoussée le 31 mai en raison de déclaration tardive de près de 5% des foyers. Si besoin, pensez à notre modèle d'attestation de rattachement au foyer fiscal lors de votre déclaration d'impôt.

Retard de paiement des impôts

Une fois passés ces délais, vous n’aurez plus la possibilité de déclarer vos revenus perçus en 2021. Toutefois, vous pouvez vous dépêcher pour vous rendre dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr et le faire avant l’arrivée d’une lettre de relance de Bercy. Vous pourrez même être contraint d’une mise en demeure si vous êtes souvent en retard.

Le montant des revenus pré-remplis : une précaution importante

Cette attention s’adresse davantage aux fonctionnaires qui ont effectué des heures supplémentaires dans le courant de l’année 2021. Mais, elle reste valable pour tous les contribuables sans exception. Il suffit d’un simple bug informatique pour fausser les données. Dans la limite de 5000 euros, ces heures supplémentaires sont notamment exonérées d’impôts sur le revenu. Des erreurs peuvent intervenir pour les rajouter aux revenus imposables qu’il est vigilant de vérifier.

Cela dit, ce n’est pas la seule raison pour garder son attention sur les revenus pré-remplis. Il est important de s’y atteler pour voir si les montants pré-remplis sont entièrement en conformité avec les attestations remis par son employeur. À la moindre différence ou écart, il doit les rectifier au niveau de la ligne 1AJ ou 1BJ.

Si vous avez besoin d'un remboursement, utilisez notre lettre de demande de remboursement.

La sélection des rubriques, un détail important à ne pas négliger

Si vous faites attention à ce détail, vous gagnez énormément de temps lorsque vous faites votre déclaration d’impôts en ligne. Dans la majorité des cas, vous allez tout d’abord vérifier votre état civil. Si vous avez changé d’adresse par exemple, c’est le moment d’en faire part.

C’est ensuite que vous allez aboutir à l’onglet «?Sélectionnez ci-dessous les rubriques que vous souhaitez faire apparaître?». Vous allez ainsi pouvoir déterminer quels sont les onglets que vous voulez voir apparaître. De cette manière, vous aurez la possibilité de les remplir plus facilement.

Vous allez voir que d’autres cases sont déjà cochées. Il s’agit de ceux que vous avez faits l’année dernière. Néanmoins, il est toujours plus avisé de revérifier. Tout particulièrement celles relatives aux réductions et crédits d’impôts.

Si vous avez une demande de remise partielle ou totale de l'impôt sur les revenus consultez notre modèle de courrier ici.

Quelques détails et astuces à ne pas oublier pour optimiser sa déclaration d’impôt 2022

La déclaration d’impôt est toujours obligatoire même pour ceux qui ne sont pas imposables. Pour cela, vous devez déployer quelques astuces pour ne pas trop payer. Cela touche par exemple les enfants majeurs qui ont moins de 21 ans au 1er janvier. S’ils poursuivent encore leurs études, cette limite d’âge s’étend jusqu’à 25 ans. Ils peuvent encore être rattachés au foyer fiscal des parents.

Avec des enfants scolarisés, vous avez droit à une réduction d’impôts variant en fonction qu’ils soient au collège (61 euros), au lycée (153 euros) ou à l’université (183 euros). Pour cela, vous devez remplir correctement les cases ad hoc en corrélation à la déclaration 2042 RICI (7 EA, EC ou EF).

Pour les indemnités de stage et les boulots d’étudiants, elles seront également exonérées d’impôts si elles n’excèdent pas un certain seuil. Quant au cas des salariés, ils ont le choix entre déduction forfaitaire de 10 % ou frais réels, dont le premier reste toujours plus intéressant. D’autres détails comme les revenus fonciers, les dons d’associations, les impositions communes et le cas des revenus exceptionnels sont aussi à cerner.

Cet article vous à plus ? Partagez-le !
Ok